• Joli mois de mai

    Qui, de jadis à aujourd’hui,Joli mois de mai
    Flatte malgré lui,

    Les ailes de l’hirondelle,
    Servante du ciel ?
    N’est-ce pas lui ?
    Le mois le plus joli !
    Celui qui éblouit !

    Et voilà, qu’écloses sur terre,
    Légères,
    Mille petites clochettes
    En robe blanche
    Fêtent
    Sa venue,
    Tant attendue.
    Fidèles fleurettes,
    Les mignonnettes,
    S’offrent, fluettes,
    À la cueillette.

    Ouïr, sur la branche
    De frêles roseaux,
    Paressant au fil de l’eau,
    Les trilles de la bergeronnette
    Printanière,
    Ou de l’alouette
    En son miroir de lumière,
    Et se mêler à leurs chansonnettes
    Comme le poète,
    Le temps de l’extase,
    Rendre grâce
    À l’instant qui passe…

    Diamant des amants,
    Cierge des communiants,
    Cloches des croyants,
    Chant des combattants…
    Il emprisonne nos belles histoires,
    Prisées d’espoir.
    Nul n’est besoin d’écritoire,
    Il porte la mémoire.

    On l’aime,
    Mécène d’un brin de folie
    Parant de guirlandes,
    De compliments à l’envie,
    Les mamans
    Vénérées des enfants.
    Peu importe qu’il s’étiole
    Et qu’il dégringole
    Sur le plus beau jour de l’année !
    Son adieu est de toute beauté…

     

     

    © Mai 2015 - Danielle REHN - Tous droits réservés
    Reproduction interdite selon le Code de la Proprièté Intellectuelle.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :