• L’enfant aveugle

    À la porte d’Élodie,L’enfant aveugle
    La douceur d’un bruit…

    Une symphonie,
    Toujours la même,
    Elle l’aime.
    Ronronnement… 

    Le voile maudit
    Jamais ne s’enfuit…
    L’ombre nuit
    À sa vie.
    Miaulement…
    Empathie.

    Nulle étoile ne luit
    Pour les yeux de nuit…
    Qu’une invisible lumière,
    La même qu’hier,
    Refrain de demain,
    Amour du jour.
    Attachement…

    Bâillement,
    Étirement,
    D’une ombre dans le noir.
    Sur la balançoire,
    L’enfant tend les bras
    Vers la boule de poils,
    Breuvage de foi
    Graal
    D’où jaillit son paradis.
    Apaisement…

    © Janv. 2016 - Danielle REHN - Tous droits réservés
    Reproduction interdite selon le Code de la Proprièté Intellectuelle.
    © Photo : Nizha2


  • Commentaires

    1
    SAVOYE - CHEVASSUS
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 13:30

    Très beau texte. On ne peut rien ajouter...

    Bravo Danielle.

    Grosses bises.

     

    Elyane et Paul

    2
    annie julien
    Mercredi 24 Février 2016 à 13:24

    Re bravo .......parait que mon adresse est invalde ......enième essai pour te dire combien ton poème est superohcool



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :