• La Jonquille

    La Jonquille

     

    Reines des bois et des jardins,
    Jouvencelles aux robes de soleil
    Le jour levant vous émerveille.

    Tapis doré, lueurs éparses
    L’or des  corolles de mars
    S’offre aux petites mains.

    Premiers bouquets de la terre,
    Elles sont filles des chaumières,
    Un sourire pour les humains.

    Aliénant leurs pétales au ciel…
    Au loin, que regardent-elles ?
    N’est-ce pas l’hirondelle… !

    Bientôt dans les jardins, fugaces,
    Les belles filles au doux printemps trépassent
    Et dans mon âme s’agace
    L’épine du temps qui passe.    

     

     

     

    © Mars 2015 - Danielle REHN - Tous droits réservés
    Reproduction interdite selon le Code de la Proprièté Intellectuelle.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :